•  

     

    Louve seule...

     

     

    Louve seule je suis,

    Louve seule je resterai,

    telle est ma destinée

    Pourtant des loups j'en ai rencontré

    mais jamais je n'ai pu rester

     

    je ne sais comment l'expliquer

    pourtant le soir allongée

    il m'arrive de rêver

    d'espérer....



    Quand j'entends au loin les miens

    qui hurlent à la lune

    chacun avec sa chacune

    moi je reste là,

    à espérer quoi,



    Qu'un matin sur le bord d'un chemin

    en allant à la chasse 

    je me retrouve en face

    d'un mâle solitaire

    qui comme moi et seul sur cette terre

    qui c'est éloigné des siens

    tout comme je me suis éloignée des miens



    Mais tous les deux,

    rien quand se regardant dans les yeux

    rien qu'en se sentant

    en se frôlant

    rien qu'en se couchant l'un près de l'autre

    nous nous rendrons compte que notre vie de solitaire

    est maintenant loin derrière



    Et tous les deux,

    ensemble à la lune nous hurlerons 

    ensemble nous chasserons,

    ensemble toujours nous serons

    jamais plus solitaire,

    mais tous les deux solidaires

     

    L'un pour l'autre donnera sa vie

    le grand esprit est là aussi 

    fidèles nous le resterons jusqu'au bout

    ainsi est le loup

    enfin, la louve à son loup

    et l'avenir est devant nous............

                                    Auteur Inconnu

     

     

    Louve seule...

     

     

     


    7 commentaires
  • *

     

    Le cercle est rond....

     

    Le cercle est rond et j'ai entendu dire que la Terre est ronde 

    comme une balle et que toutes les étoiles le sont aussi

    Le vent dans sa plus grande puissance, tourbillonne

    Les oiseaux font leurs nids en rond, car leur religion

    est la même que la nôtre.

    Le soleil se lève et redescend dans un cercle.

    La lune fait de même, et ils sont ronds l'un et l'autre.

    Même les saisons, dans leur changement, forment un grand

    cercle et reviennent toujours ou elles étaient.

    La vie d'un homme est un cercle d'enfance à enfance,

    et ainsi en est-il de toute chose ou le pouvoir se meurt.

    Ainsi nos tentes étaient rondes comme les nids des oiseaux

    et toujours disposées en cercle,

    le cercle de la nation,

    nid fait de nombreux nids ou nous couvions nos enfants

    selon la volonté du Grand Esprit.

    Elan Noir, Indien sioux Oglala

     



     

     

     


    1 commentaire
  •  

    Wayra-Ly-OLay-Aleloya

     

     

     

    Wayra-Ly-OLay-Aleloya


    2 commentaires
  •  

     

    Frère Loup....

     

    Frère Loup....


    1 commentaire
  •  

    Reiki Music Native

     

     

    Reiki Music Native


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique