• L'indienne solitaire...

     

     

     

     

    L’Indienne que je suis aime la liberté
    Que ce soit l’hiver, ou bien l’été
    Fille de la Terre et du Ciel
    Aimant le pur, le naturel
    fuyant l’artificiel.
     

      

    J’aime mon lit qui est ma terre
    Je remercie les sources qui me désaltèrent
    Aimant le ciel, ma très belle couverture
    Qui distribue pluie, soleil à toutes les créatures.
     

    Je vais chantant à la nuit brune
    La beauté du soleil, de la lune


    J’admire la fragile et fine beauté des fleurs
    Qu’en une délicate voltige, mes doigts effleurent.  
    Je connais le langage mystérieux des plantes
    Certaines soignent, guérissent
     

    mais attention aux méchants Canyons, Vallées,

    et les grandes forêts profondes


    Voilà, mon beau, simple et naturel monde.
    Là où le Peuple animal vit heureux
    A mon approche, il n’est jamais peureux
    Oui, je retourne parmi le peuple Indien !
    Le peuple Sioux, qui est le mien !


    Les grands canyons se dressaient toujours fièrement
    Vers, Tunhassila, le firmament
    Un vent léger jouait avec mes franges
    Mes longs cheveux, avec elles faisaient des mélanges
    J’étais arrivée sur un haut plateau
    C’était un bel après-midi assez tôt
    De là j’aperçus la fumée des Tipis


    De cette hauteur ils semblaient si petits
    J’entendais à peine, le rythme des tambours
    La cadence joyeuse, de leurs bruits sourds.
     

    Je buvais de nouveau l’eau vive et pure
    Qui serpentait et chantait en pleine nature.
     

     

    Mes légers mocassins, souplement foulaient le sol
    Fièrement, mon ami l’aigle prenait son envol !
    Je humais toutes ses odeurs fines de fleurs
    Mon cœur joyeux battait fortement de bonheur.
    J’avais retrouvé la paix de mes ancêtres
    Dans cette vallée qui m’a vu naître
     

                                                           Auteur Inconnu

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 24 Janvier 2014 à 10:18

     

    ma shana

    belle demoiselle et aussi beau poéme

    je trouve que a chaque fois tu nous met de smerveilles.

    triste journée ,chez moi ,depuis ce matin il pleut sans arrét 

    passe un etrés bonne journée

    gros bisous 

    mireille

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :